Loading...

jeudi 6 janvier 2011

Manipulation des citoyens

Le Gang Stalking est un crime haineux érigé en système. Les différents acteurs peuvent être manipulés dans le but de produire une action spécifique. Mais, tous ceux qui y participent ne sont pas nécessairement conscients qu’ils sont manipulés. En fait, la plupart ne le sont pas. Le mensonge étant à la base du Gang Stalking, on fait tout pour ostraciser et détruire les individus ciblés. On les fait passer, fausses preuves à l’appui, pour des parias de la société: prédateurs sexuels, prostituées, itinérants, voleurs, criminels, etc. Pour ce faire, on utilise plusieurs techniques de manipulation de l’opinion publique. Mais d’abord:

Qu’est-ce que la manipulation mentale?
«La manipulation mentale désigne une tentative de prise de contrôle de l'esprit et du comportement d'un individu ou d'un groupe d'individus, par l'utilisation de techniques de persuasion et de suggestion mentale qui permettent de contourner le sens critique de la personne, c'est-à-dire sa capacité à juger ou à refuser des informations. La manipulation mentale se différencie de la domination, par le fait qu'elle essaie d'obtenir de la ou des victimes qu'elles se comportent d'elles-mêmes, comme l'ont prévu les manipulateurs, et sans qu'elles soient conscientes de la suggestion extérieure. Les méthodes de manipulation mentale sont souvent utilisées par les sectes, mais elles se rencontrent aussi très fréquemment dans le domaine politique, religieux, professionnel, familial. La manipulation mentale s'appuie en général sur l'émotion (peurs, affection, espoirs) et l'instinct, la répétition, la pression physique, morale et mentale, des biais cognitifs (fausses informations, simplifications rhétoriques, sophismes...), les systèmes de "récompense" et de "punition", le principe de "maître".» Source: http://www.toupie.org/Dictionnaire/Manipulation.htm

Article: Manipulation de l'opinion publique.

La preuve sociale
La technique de «la preuve sociale» sert les criminels du Gang Stalking à manipuler l’opinion de la communauté.

« Elle consiste à montrer qu'un comportement ou une opinion est appropriée ou normale si plusieurs autres personnes l'ont eue auparavant. Elle exploite la tendance des êtres humains, face à une situation nouvelle, à se conformer à ce que font ou pensent les autres ». Source: http://www.toupie.org/Textes/Manipulation_methodes.htm

En répandant des fausses rumeurs et truquages photos et vidéos, dans un large rayon, notamment sur internet, on amène beaucoup de monde à penser d’une certaine façon à propos de la personne ciblée. De cette manière les gens se conforment à ce que pensent les autres parce que toutes les personnes ou presque qu’ils rencontrent pensent la même chose à propos de ces personnes. La citation «Les gens sont moutons, ils suivent les autres», s’applique ici. Alors, c’en est fait de la personne ciblée. Tous semblent croire à cette désinformation et sont prêts à être utilisés pour harceler la personne ciblée. http://www.multistalkervictims.org/targ/pperp1.gif

L’argument d’autorité pour convaincre la communauté
On utilise des figures d’autorité, comme de faux policiers ou peut-être même de vrais qui sont aussi représentants d’un système dit: «extra-judiciaire». Ces derniers utilisent leur pouvoir d’autorité pour manipuler les citoyens. Ils prétendent ainsi faire de la vraie justice pour convaincre les citoyens de participer à différentes activités ayant pour but de contrôler les personnes ciblées. On peut même leur présenter des documents qui semblent officiels en guise d’arguments solides pour les convaincre. Mais, ce sont, la plupart du temps, de faux rapports, des listes noires dans lesquelles on a inséré insidieusement le nom des individus innocents ciblés, etc.

Liens:

Voici la manière dont l’argument d’autorité est utilisé pour manipuler:

« L'argument d'autorité consiste à remplacer un raisonnement par une référence aux conclusions d'une personne évoquée comme faisant autorité sur un sujet. Il joue sur le principe qu'une demande ou une opinion est d'autant plus facilement acceptée qu'elle émane d'une personnalité ayant autorité. Le manipulateur peut en outre se servir de cet argument en faisant appel à un spécialiste en dehors de son domaine de spécialité, sans préciser le contexte (avis personnel, hypothèse ou quasi-certitude) ou en interprétant mal ce qu'il voulait dire ». Source: L'argument d'autorité : http://www.toupie.org/Textes/Manipulation_methodes.htm

Ainsi, on enseigne aux citoyens de bonne foi comment faire la surveillance des dits «criminels potentiellement dangereux». Mais, ce qu’ils ne savent pas c’est que cette surveillance est illégale. D’abord, parce que c’est une atteinte à la vie privée des personnes surveillées et ensuite parce que ce la constitue une activité de harcèlement. Elle fait partie du système global de harcèlement qu’est le Gang Stalking. 

De la même manière, on peut même convaincre des prêtres ou des pasteurs en tant que figures d’autorité afin qu’ils utilisent leur pouvoir de persuasion pour encourager leurs fidèles à certaines pratiques de harcèlement contre les individus ciblés.


Prière pour un traitement équitable envers tous les citoyens de la part des figures d’autorité:

Instauration d'un climat d'angoisse
«Son principe est le suivant : une personne en état de peur devient prévisible. En effet, face à une situation d'urgence, les fonctions cérébrales qui ne donnent pas de solutions immédiates au problème sont désactivées. Le sujet apeuré adopte alors les réactions les plus primaires, qui sont donc les plus prévisibles. Faisant tout pour échapper à l'objet de sa peur, le sujet fera ce qu'on attend de lui». Source: http://www.toupie.org/Textes/Manipulation_methodes.htm

Les citoyens ont peur des prédateurs sexuels, des voleurs, etc. On leur fait croire à ces faussetés dans le but de les amener à se comporter comme on le souhaite envers les individus ciblés. Ainsi, ils acceptent plus facilement de participer à la surveillance de ces personnes ainsi qu’aux autres activités de sabotage. Ils ont peur alors cela les prédispose à la manipulation. C’est encore plus facile s’ils ne connaissent pas la loi. Et, à moins d’être en position de vulnérabilité ou d’y être contraint, les adultes qui possèdent la capacité de faire leur propre choix y adhèrent de plein gré.

Participation à un groupe extrémiste ou totalitaire
«Ces groupes, dont les sectes font partie (voir l'article "Sectes et manipulation mentale"), mettent en avant: l'unité du groupe, la croyance selon laquelle le groupe est le seul à connaître la Vérité, l'adoption de valeurs qui lui sont propres et de comportements particuliers, l'abandon de l'individualité en leur sein. Sans que les membres aient nécessairement conscience de participer à une entreprise totalitaire, ces groupes deviennent alors propices à des formes variées de coercition psychologique qui rendent possible la modification de la personnalité». Sourrce: http:// www.toupie.org/Textes/Manipulation_methodes.htm

Manipulation et coercition psychologique
On peut manipuler les gens de différentes façons. Par exemple, on peut utiliser la dépendance aux drogues, aux médicaments ou au tabac qu’ont certaines personnes. De cette manière, ils perdent une partie de leur libre arbitre. On peut utiliser aussi des messages subliminaux simples comme des images qui seront perçus de façon inconsciente pendant qu’ils regardent la télévision ou une vidéo.

Ces méthodes plus coercitives sont utilisées pour amener certains membres de la communauté à participer aux activités de sabotage ou à du harcèlement envers la personne ciblée. Ces derniers subissent ces mesures quotidiennement tandis que les membres de la communauté peuvent en vivre seulement de façon ponctuelle, à moins d’être ciblé aussi.

Dans la hiérarchie de ce système haineux, tous les criminels peuvent en vivre. Cependant, les jeunes  membres des gangs de rue sont particulièrement visés par ces manoeuvres à cause qu’ils sont les membres du milieu de la drogue ou du crime les plus exposés. Ensuite, eux, peuvent être amenés, contraints ou non, à harceler à leur tour les individus ciblés ou leurs enfants. Ils peuvent s’en prendre aussi aux membres de la communauté qui refusent d’obéir à ce fameux système extra-judiciaire envers lequel ils s’étaient engagés.

http://www.multistalkervictims.org/targ/pperp4.gif
http://www.multistalkervictims.org/targ/pperp5.gif

Voici comment fonctionnent ces méthodes coercitives:

« Ces méthodes utilisent de manière coercitive la force psychologique pour amener un individu à adopter une idéologie, une opinion, une croyance, un comportement déterminés. Elles s'appuient sur différentes sources d'influence, d'angoisse ou de stress qui constituent une succession d'étapes invisibles, chacune d'elles étant suffisamment petite pour que la victime ne remarque pas les changements qui interviennent, ni le caractère contraignant des procédés mis en oeuvre. Elle s'opère souvent au sein d'un groupe dans lequel se trouvent des amis ou des alliés, eux-mêmes dupés, de la victime qui, de ce fait n'active pas son système de mise en garde. Les victimes perdent progressivement leur esprit critique, leur capacité à raisonner, leur système de valeur...

Exemples de procédés de coercitions psychologiques dont les effets cumulés peuvent être plus efficaces que la douleur physique ou la torture : hypnose, exercices de fixation auditifs, visuels, verbaux ou tactiles, activités routinières excessives, restriction du sommeil et/ou l'alimentation, mise en place d'un contrôle de l'entourage, isolement de la victime, exigence de pureté, dépendance financière ou autres formes de dépendance, contrôle de la communication, faire croire aux pouvoirs divins du guide, ce qui permet de rendre légitime ses demandes au sein du groupe, évaluation négative et dévalorisation des aspects les plus déterminants de l'expérience et des comportements antérieurs de la victime, destruction progressive de la confiance en soi et instauration d'un sentiment d'impuissance, recours à des "punitions" non physiques : humiliation, perte d'avantages, dégradation du statut, isolement, culpabilisation, anxiété..., intimidation, menaces suggérées ou insinuées de punitions "sociales" (niveau de vie, échec professionnel, divorce, impossibilité de se marier...) ou de conséquences graves (maladie...) si l'on ne suit pas la croyance, le comportement ou les objectifs du groupe». Source : http://www.toupie.org/Textes/Manipulation_methodes.htm.
France Quenneville, 22 décembre 2010.

Témoignage:
http://francequenneville.blogspot.com/2010/07/gang-stalking-toute-ma-vie.html
Article:
http://fr.narkive.com/2004/5/22/1683414-susan-palmer-de-luniversite-concordia-a-montreal-est-scandalisee.html 
Bande dessinée:
http://www.bitstrips.com/user/QCC9/read.php?comic_id=G6WQL&subsection=1

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Bienvenue!