Loading...

vendredi 26 juillet 2013

Diffamation extrême

Je suis une femme de 56 ans, professionnelle et mère de deux enfants que j'adore. J'ai un handicap qui me cause des contraintes sévères à l'emploi à cause, entre autres, d'une condition de base tout-à-fait aléatoire et d'une mobilité réduite. Durant toute ma vie, j'ai vécu beaucoup d'abus et de pertes de toutes sortes. Pourquoi? Parce que je suis ciblée depuis ma naissance. J'ai vécu toute ma vie dans un système qui se nomme le Gang Stalking ce, depuis le tout début. Mais cela, je ne le savais pas jusqu'à tout récemment.

Selon mes sources, il y a très longtemps, alors que mon père était encore jeune et qu'il commençait dans les métiers de la construction en travaillant à son propre compte, quelqu'un lui en voulait. Son talent et sa réussite en construisant des maisons dès l'âge de 18 ans ont dus en rendre certains très jaloux. La ou les personnes en question lui en voulaient tellement au point de vouloir le détruire complètement, lui et tout ce qu'il aimait, y compris ses descendants. La vengeance étant aveugle et la rage complètement sourde, mon père était alors devenu l'une de ces victimes innocentes ciblées condamnées à vivre dans le système Gang Stalking.

Dans le milieu de la construction au Québec, la corruption et la collusion sont bien connus. Et, ceux qui ont peur de voir leurs revenus affectés d'une quelconque façon, n'ont aucune hésitation à tout faire pour détruire ceux qui les dérangent. Pour ce faire, ils les jettent, eux et leur famille, dans le système du "Gang Stalking", "Mind Control", et harcèlement électronique pouvant aller jusqu'à la torture. Ce système de harcèlement global est perpétré par plusieurs individus en même temps impliquant même l'entourage de l'individu ciblé n'est pas sans rappeler celui de la Stasi Allemande. Et, cela dure parfois toute la vie de ces innocents. On constitue sur eux des dossiers truffés de mensonges et de faux-semblants qui leur servent d'arguments pour convaincre les autres de leur culpabilité ceci, afin de susciter l'ostracisme.

Et, ma mère en le fréquentant en a été frappée elle aussi tout comme nous autres sans que nul ne le cache. Et, sûrement à cause de cela, alors que je n'avais que 11 ans comme deuxième enfant, notre famille a éclaté. Ma mère s'est retrouvée seule pour élever 6 enfants et faire face à tous les préjugés. Et moi, je me suis occupée des 2 plus jeunes jusqu'à ma majorité. Suite au divorce de mes parents, nous n'avons pas beaucoup connu mon père, ni sa famille d'ailleurs. Les liens ont presque tous été coupés. Et ceux de la famille proche se sont détériorés aussi de plus en plus. La famille demeure encore aujourd'hui très divisée. Cependant, chacun vit ses incessantes souffrances inutiles chacun de son côté. Et, ma mère âgée et malade, est encore humiliée, discréditée et harcelée aujourd'hui. Elle souffre toujours beaucoup de tout cela. Pourtant mon père, décédé d'une mort suspecte, n'est plus depuis plusieurs années déjà. 

Selon mes sources, je fus donc moi aussi ciblée et ce, avant même ma naissance. On voulait déjà me détruire. Alors, parce que j'étais la première fille de cette famille et le fruit de l’amour, ces dépravés avaient décidé de m’en faire voir de toutes les couleurs dès le début. Le mensonge étant à la base du Gang Stalking, divers propos diffamatoires ont été répandus à mon sujet. En venant au monde, alors que je n'étais qu'un bébé on m’avait déjà dénigré dans tout mon entourage. Et, ils avaient décidé de me coller l’étiquette de "nymphomane"afin que je sois jamais respectée par aucun homme et que je demeure seule pour toute ma vie. Ces criminels savaient que les femmes seules ciblées sont des proies beaucoup plus faciles que les femmes mariées. Et moi, dans mon innocence, je ne savais rien de tout cela. Je ne comprend d'ailleurs pas comment on a pu ainsi tout faire pour détruire la vie d'une personne,  d'un innocent bébé. Enfin...

Ensuite, tout au long de ma vie, plusieurs personnes se sont comportées d'une manière tout-à-fait incompréhensible avec moi. Mais, ne comprenant pas ce qui se passait, après avoir demandé une explication à ceux que je connaissais, je suis restée sans réponse. Puis, j'ai ignoré le comportement de ceux que je ne connaissais pas. Cependant, il y a quelques années, beaucoup ont commencé à afficher un sorte de sourire pervers qui s'ajoutait à leur conduite étrange tandis que d'autres avaient tout simplement l'air complètement offusqué avec moi. Ces gens avaient dû croire à des propos diffamatoires engendrés par les destructeurs de ma famille, fausses preuves à l'appui parce que... Ils avaient vraiment l'air de fantasmer fort!

Et encore aujourd'hui, on me fait sentir que je dois être l'une de ces parias de la société qui cache tout ce sur quoi ils fantasment. Ces personnes ont sans doute cru à de fausses rumeurs pour y ajouter des faussetés, même les plus farfelues. Malheureusement, les femmes ciblées sont souvent qualifiées de putains, de prostituées, de voleuses, voire de malpropres, etc. Ceci, a pour but de les discréditer et susciter le rejet ainsi que le harcèlement sexuel. J'ai cru comprendre aussi que parmi ces criminels il y en avait certains qui étaient assez ignorants pour  aller jusqu'à qualifier ces femmes de pédophiles ou d'exhibitionnistes. 

Cela m'a complètement jetée par terre! Je savais jusque là qu'on me jugeait mal et que les gens avaient beaucoup de préjugés. Mais, je croyais que cela provenait du fait que mon père était envié par beaucoup. Mais, à ce moment-là, j'ai compris qu'on me croyait coupable de toutes sortes de crimes dégoûtants aussi. Car moi, je ne savais absolument rien de toute cette diffamation ni de ce système de harcèlement impliquant tout mon réseau de relations qu'est le Gang Stalking. Personne ne m'avait jamais rien dit non plus avant 2010. Que des insinuations verbales et des attitudes incompréhensibles! Pour une personne innocente et non informée de ce qui se passait dans la vie de mon père, cela a été tout un choc. Mais, cette révélation a contribué à clarifier le comportement de beaucoup de personnes à mon égard. Et, de savoir qu'on m'a toujours prise pour ce que je ne suis pas m'a obligé à faire une relecture de toute ma vie.

Je me suis alors souvenue qu'un prêtre que j'avais connu étant jeune avait eu des comportements hostiles à mon égard sans raison et qu’il avait ensuite raconté je ne sais quoi à je ne sais qui sur mon compte. Mais, j'en avais eu vent. Néanmoins, je savais qu'un ami que j'affectionnais beaucoup à l'époque avait été pris d'un mal de fierté de jeunesse et que pour cette raison il avait raconté des mensonges à mon sujet. C'est pourquoi j'étais allée immédiatement voir ce prêtre pour rétablir les faits. Mais, ce qu'il m'avait dit à ce moment-là était assez vulgaire. Je n'ai rien dit tellement j’étais abasourdie et gênée. Je lui ai seulement demandé d'arrêter de dire ces choses. Je n'avais pas l'habitude d'entendre ce genre de propos. D'ailleurs, je ne comprenais pas non plus pourquoi il me parlait de cette manière. Et, après lui avoir parlé, je croyais qu'il avait compris son erreur. Et, pour m'expliquer ses agissements, je me disais que c'était sûrement le fait d'un préjugé de sa part ou de la jalousie. Cela, à cause de l'hostilité qu'il avait fait preuve dans le passé sans raison. Mais, je ne le jugeais pas pour autant.

Pourtant, les années ont passé et il semble bien que des mauvaises langues s’en soient données à coeur joie sur mon compte en y rajoutant, pour qui veut l’entendre, toutes sortes de faussetés à mon sujet. Ainsi, les esprits pervers se sont échauffés tandis que les puristes se sont offusqués de ce qu'ils avaient entendu. Pour d'autres, ils en ont profité pour nourrir leur jalousie, leur envie et déverser leur haine sur moi en me prenant comme bouc émissaire et, ainsi de suite. Cela a parcouru des chemins à la fois communs et inédits comme une traînée de poudre. D'où cela provenait-il? Je ne le savais pas. Et, les propos, encore moins. Je ne pouvais seulement voir et/ou entendre leurs réactions hostiles ou perverses car personne n'osait dire ce qu'on leur avait raconté à on sujet.

Mais, avec ce que je sais aujourd'hui, il semble bien que la cause de tout cela soit le Gang Stalking. Donc, j'ai été méprisée, maltraitée et abusée par beaucoup de monde toute ma vie et dans tous les domaines. J'ai roulé sur mon chemin avec de constants bâtons dans les roues et plus qu'à mon tour. J'ai aussi vécu du harcèlement et des humiliations de toutes sortes par différentes personnes sans jamais savoir pourquoi, non plus. De plus, les gangs ont toujours rôdé autour de moi. Presque toute ma vie, ils se sont posés constamment en obstacle sur ma route. Mais, étant une personne positive et combative même si j'avais des problèmes de santé, j'ai poursuivi tout simplement mon chemin. Et, j'ai tenté de transformer mes défis en victoire le mieux possible.

Mais, avec les années, de plus en plus de gens se comportaient étrangement avec moi ou bien étaient hostiles sans raison. Et, la plupart du temps, leurs agissements avaient une connotation sexuelle très désagréable. Aussi, depuis que j’habite ce quartier, un gang du coin m'a harcelé incessamment de différentes manières tout en cherchant à m'intimider. C’est justement à cause de cela que j'ai découvert que je vivais du Gang Stalking. Car, ayant effectué une grosse recherche à propos des gangs, je suis tombée sur ces mots: Gang Stalking, Organized Stalking, Mind Control, Electronic harassment, etc.

Néanmoins, il y a un peu plus de 4 ans, le harcèlement et l'intimidation ont pris des proportions qui dépassent l'entendement. Et, ce gang qui me harcelait a fini par se fondre avec la communauté pour me harceler, incités par la True Justice. Mais, cela arriva après qu'un voisin eut filmé mon balcon (sans personne sur celui-ci) pendant une dizaine de mois et est déménagé non longtemps après.

À ce moment-là, j'ai commencé à observer de plus en plus les symptômes de harcèlement électronique aussi. J'ai continué à vivre toutes sortes de pertes: projets bloqués, relations tournant au vinaigre sans raison, santé détériorée, méfaits divers, vols d'identité, vols de toutes sortes, théâtre de rue, agressions, surveillance 24/24- 7/7, etc. J'ai perdu presque tous mes amis, les uns après les autres. Puis, ensuite, j'ai entendu pour la première fois qu'on m'appelait avec le pseudonyme: "Nymphomane-pédophile"via le Voice-to-Skull par les opérateurs du Mind Control, qui eux s'identifiaient à des membres du crime organisé (Anges de l'enfer). Je n'en revenais pas. J'avais du mal à y croire moi-même et à prendre cela au sérieux. Je savais bien que c'était impossible, que cela ne tenait pas debout.

Mais, à voir les gens réagir à ma présence, j'ai vu qu’ils y croyaient vraiment. C'est ainsi que j'ai compris que des personnes vraiment mal intentionnées avaient décidé d'exploiter ces fausses rumeurs, probablement de leur propre cru, en inventant ce personnage qui illustrait bien leur propre fantasme, celui de la "nymphomane-pédophile». Cela bien sûr, en me faisant passer pour  ce personnage grâce à des truquages de photos et vidéos réalisés au moyen de technologies de pointe. Ensuite, ces productions semblent avoir été diffusées partout sur le net car quelqu'un a fit référence à Facebook. Mais, moi, je n'ai rien trouvé à mon nom. Que pouvais-je en dire? C'est rien de moins que de la...DIFFAMATION EXTRÊME!

D'après ce qu'on m'a raconté sur ce faux-semblant d'avatar, celui-ci posséderait des caractéristiques propres à faire peur, incitant au fantasme n’importe quel pervers. Mais, le pire dans tout cela, c'est que tout le monde ou presque semble y croire. Imaginez maintenant leur réaction vis-à-vis de moi lorsqu’ils me rencontrent... C’est l’enfer! Ils me regardent tous comme une sorte de curiosité de cirque. Non seulement, ils me regardent avec leur sourire narquois mais plusieurs se permettent de me faire toutes sortes de mauvais coups. En les observant, j'ai fini par comprendre que le Gang Stalking, la diffamation étaient la raison de leurs comportements si étranges avec moi.

Pourtant, jusqu'à récemment, je ne savais rien de tout cela. C'est en réalisant ce qui se passait que j’y ai vraiment perdu mon innocence. Et, aujourd’hui, même si je tente de livrer la vérité, on semble ne pas vouloir me croire. Et, ce que je ne comprend toujours pas, c'est : "Pourquoi ces gens ont-ils choisi d’y croire?" J'imagine que cela devait bien leur convenir. Car, ils semblent avoir trouvé un bon prétexte pour me prendre comme bouc émissaire. Comment peut-on déraper à ce point et vouloir faire autant de mal à quelqu'un, innocent et sans défense en plus? Je me questionne.

Néanmoins, ceux qui sont à l'origine de ce crime haineux se sont vraiment organisé pour me discréditer complètement en me faisant passer pour une folle qui aurait tous les défauts que les gens détestent. Ceci, afin de me réduire au silence et me détruire. Et, pour couronner le tout, je vis aussi toutes sortes de blocages informatiques pendant que je tente de dire la vérité au monde et de trouver ces truquages sur internet, lesquels me serviraient de preuves pour les dénoncer.

Ainsi, c'est pour cette raison que je n'ai rien pu faire encore dans ce sens. Mais, pendant ce temps... le Gang Stalking et la torture continuent de me détruire et de me faire souffrir, moi et les miens.

Quelle découverte!!! C'est vraiment triste de voir tous ces manques d'amour...

Copyright, France Quenneville, 26 juillet 2013.

P.S. Attention! Ces criminels possèdent des logiciels de "hacking" pour pirater les documents informatiques. Ils peuvent trafiquer les écrits et même inclure des images vulgaires  ou des fenêtres de matériel pornographiques sur mes blogues pour tenter, encore une fois, de me discréditer. S.V.P. Dénoncez-les! Afin que je puisse avoir enfin les preuves de cette diffamation. Car, toutes mes démarches à moi sont bloquées ou déviées de leur objectifs.





dimanche 14 juillet 2013

Prière Kateri Tekakwitha





Lys des Mohawks, 17 avril

Kateri Tekakwitha, toi qui était près de la nature et de l’environnement prie avec moi notre Divin Père et notre Divine Mère afin qu’ils m’enveloppent, moi et les miens, de leur immense Amour. Et, que cette vague d’amour grandiose se déverse avec fluidité sur tous les êtres vivants et la nature qui les entoure. Ainsi, je demande que toutes les énergies négatives soient données à la Mère Terre pour qu’elle les transforme en énergie subtile de lumière pour le plus grand bien de tous et selon la volonté du Grand Esprit, Dieu.

Kateri Tekakwitha, toi qui a été rejetée par les tiens et ta communauté; malgré la diffamation, la médisance, l’intimidation et les mauvais traitements qu’on t’a fait subir, tu n’as jamais cessé de croire en l’Amour Infini de Dieu, aide-moi à conserver la foi, combattre la persécution et à garder courage dans l’affliction. Prie aussi avec moi le Divin, Grand Esprit, pour que personne ne soit jamais privé de ses droits humains au profit d’une cause, si noble soit elle.

Kateri Tekakwitha, toi qui était pleine de douceur et de bonté, tu m’encourages à purifier mon corps et mon esprit. Tu m’inspires à cultiver la pureté d’intention en éloignant de moi toute énergie trouble, culpabilité, ressentiment, ou envie de vengeance. J’élève ainsi mes pensées au niveau de la joie et de l’amour divins et je m’efforce d’imprégner toutes mes actions de douceur et de bonté envers les autres.

 Kateri Tekakwitha, pur et tendre lys, tout comme toi qu’une lumière blanche émane de mon centre, se propage dans tout mon corps et diffuse enfin sur toute la planète et tout l’univers pour nous remplir tous de l’Amour infini de Dieu. Qu’ainsi tu m’aides à faire monter ma prière jusqu’à Dieu, le Grand Esprit, tout comme la fumée de  l’encens le plus délicat s’élève jusqu’au ciel comme sur l’aile d’un aigle.

Kateri Tekakwitha, toi qui as exercé ton “leadership” dans ton combat pour la vérité avec humilité, aide-moi à persévérer dans cette même voie avec patience en me concentrant uniquement sur l’Amour. Prie aussi avec moi le Divin, Grand Esprit, pour que chacun trouve sa place dans le grand espace sacré de Dieu. Je rend grâce à l’amour infini de Dieu et le remercie pour l’heureux dénouement de la situation en cause. Amen.

Copyright, France Quenneville, version du  14 juillet 2013.

Note

Selon l’histoire que j’ai lue à propos de Kateri Tekakwitha lorsque j’étais enfant, elle avait été torturée quotidiennement, brûlée sur un bûcher puis mutilée pour sa foi chrétienne. Au moment où elle brûlait, on lui avait même tranché l’abdomen en faisant une énorme croix à l’aide d’un objet coupant. Elle fut donc persécutée entre autre pour son refus à se marier et pour sa foi chrétienne. Mais, ce qui n’est pas mentionné dans la plupart des histoires, mis à part le fait qu’elle était orpheline, c’est que ses deux parents venaient de tribus différentes qui s’opposaient. Le racisme devait être aussi au rendez-vous. De plus, elle avait un handicap visuel, séquelle de la maladie qui tua ses parents. Pour toutes ces raisons, je pense qu’elle a du tomber à son insu dans ce qu’on appelle aujourd’hui le  système du « Gang Stalking » ainsi que la torture qui y est associée. Les gens qui ont des préjugés croient toujours posséder de solides motifs de discrimination pour cibler des innocents, les harceler ou les ostraciser. Elle était donc une candidate parfaite pour devenir une individu ciblée par ce crime haineux.

Le « Gang Stalking » : action citoyenne collective ou crime haineux érigé en système ?

Voir pour les individus ciblés du Canada d’aujourd’hui:

Il est important de savoir que les Mohawks d’aujourd’hui étaient les Iroquois d’autrefois. Et, que ces derniers étaient réputés pour leur cruauté et leur barbarie. Dans le texte de ce site : http://www.kateritekakwitha.org/ancestry/decline on fait mention du traitement que l’on réservait aux femmes capturées par les Iroquois de l’époque : « Les Iroquois ne s’en prennent pas qu’aux Hurons et aux Jésuites. Les femmes de la colonie qui ont le malheur d’être capturées subissent le même sort.» Ainsi, ils auraient aussi torturé et mutilé Kateri Tekakwitha tout comme Catherine Mercier l’avait été. Elle était selon moi aussi une martyre. D’ailleurs, son martyre ni celui de Catherine Mercier n’ont jamais semblés être considérés dans les histoires qu’on retrouve aujourd’hui.

Plus loin, il est dit que « Dans ses ouvrages qui font autorité, l'historienne métis Olive Patricia Dickason relève que, contrairement aux Européens, les premières nations du Canada ne torturent jamais les leurs. Ils s'en prennent aux ennemis seulement. » . De plus, l'historien Jacques Lacoursière lui, explique que «Pour les Iroquois, les missionnaires représentent une menace politique et culturelle. Ils propagent une religion qui détruit la leur et qui risque fort de modifier les bases mêmes de leur structure sociale. Ils incarnent l'impérialisme français.» Cela devait être la raison pourquoi ils les avaient torturé. Mais, qu’en est-il de Sainte Kateri ? D’autres pensent qu’elle a été persécutée aussi.

Dans un au article plus dénonciateur, il est dit que : « Devant cette vie d'une jeune fille de chez nous (Canada), il  faut «sortir» la merveille de nos yeux. Surnommée le lys des Mohawks parce qu'elle était douce comme une fleur, Kateri Tekakwitha, née sur la terre des premiers martyrs nord-américains qui deviendra l'État de New York, a été, dès son adhésion à la foi chrétienne à l'âge de 18 ans et jusqu'à sa mort à 24 ans en 1680, victime de ce que nous appelons aujourd'hui l'intimidation…Sa foi lui valut de multiples persécutions. Les gens se moquaient d'elle en raison de son handicap visuel suite à une épidémie de petite vérole qui lui enlève son père, sa mère et son frère et parce qu'elle était chrétienne. On l'appelait, comme pour rire d'elle, la chrétienne,  et on la privait de nourriture parce qu'elle refusait de travailler le dimanche.» Etc. 



Compte tenu de tout ceci, Kateri Tekakwitha devait certainement représenter une grande menace pour les Iroquois de l’époque étant donné que sa mère était Algonquine et catholique. Même si son père était Iroquois, ses deux parents étant décédés, elle était orpheline et seule pour se défendre. Elle a eu le malheur d’avoir choisi d’entrer dans une religion qui menaçait les Iroquois (et les Anglais). De plus, elle se tenait avec le « robes noires », des français catholiques. Il n’en fallait pas plus pour que le « Gang Stalking » de l’époque se mette en branle. Il s’est manifesté par de l’intimidation, des méfaits de toutes sortes, des mauvais traitements, du harcèlement, et certainement de la surveillance 24/24, 7/7 aussi.

Dans le Gang Stalking on sait que l’intimidation aussi bien que les pires délits, notamment la torture, sont commis par le crime organisé. Il va sans dire que chaque culture possède son modèle de « crime organisé » bien à lui. Dans le cas de Kateri Tekakwitha, je me demande bien qui a incité son réseau de relations à la persécuter, à la torturer, et à la mener jusqu’au bûcher? Et, pourquoi dans la plupart des histoires à son sujet ces faits sont constamment occultés ? On va même jusqu’à dire qu’elle se mutilait elle-même ! Dans le système du Gang Staslking, on fait facilement passer pour fous les individus ciblés afin de les discréditer. On les torture. Puis, on camoufle les blessures qu’on leur fait subir en les faisant passer pour des malades imaginaires pour qu’ils ne puissent pas se faire soigner. On peut même aller jusqu’à dire que ces blessures sont de l’automutilation au leu d’une agression. C’est trop facile !

 Je sais pourtant que c’est une tactique courante chez les membres du crime organisé que de renvoyer la responsabilité de leurs crimes sur leurs victimes et de faire passer leurs délits pour des accidents ou des causes naturelles. On les discrédite donc pour éviter d’éveiller les soupçons sur eux et sur ce qu’ils leur font subir. Il y a une vaste opération de camouflage. Alors, pourquoi as-t-on occulté la vie de martyre de Kateri Tekakwitha et la façon dont elle est morte ? À la lumière des faits du Gang Stalking, je me questionne sur qu’est-ce qui a pu encore être camouflé à son propos.

Liens complémentaires :

samedi 13 juillet 2013



Gang Stalking et ethnopsychiatrie


Les responsables du Gang Stalking trouvent leurs arguments dans le mensonge et les préjugés individuels et culturels pour manipuler la population et l’encourager à y participer. On leur donne de fausses raisons qui, comme on dit : « viennent les chercher ». La plupart de ces arguments soulèvent l’indignation et incitent les citoyens à commettre des actes illégaux de violence morale et physique bafouant tous les droits fondamentaux d’une personne. On parle ici d’actes de discrimination et de harcèlement pouvant aller jusqu’à une extrême violence.

Les citoyens participent non seulement à une surveillance illégale 24/24 heures, 7/7 jours mais aussi, ils portent atteinte à la vie privée des victimes. De plus, se livrant aussi à toutes sortes de méfaits en apparence anodins qui, additionnés pour chacun des participants, constituent le plus étendu et le plus grave système de harcèlement global mis en place contre une seule et même personne perpétré par son propre réseau de relations. Ce n’est pas sans rappeler la Stasi allemande.

Film « La vie des autres » : http://fr.wikipedia.org/wiki/la_vie_des_autres La Vie des autres (Das Leben der Anderen) est un film allemand sorti en 2006, écrit et réalisé par Florian Henckel von Donnersmarck et récompensé de nombreuses fois, notamment par l'Oscar du meilleur film en langue étrangère.
Article parlant du livre de Albin Michel, Paris 1999, 264 pages : « Une société sous surveillance : les intellectuels et la Stasi », Tuesday 21 December 2004, by Combe Sonia : http://www.libertysecurity.org/article85.html

I  Les croyances et préjugés véhiculés

Ce sont des malades imaginaires!

En fait, quant on parle de maladie imaginaire, on fait souvent référence principalement à deux choses: les maladies psychosomatiques ou d’origine émotive et l’hypochondrie. Si, autrefois en général, on attribuait plus souvent l'origine des maladies à des causes exogènes aujourd’hui, c’est le contraire. On croit plutôt que les causes sont toutes endogènes oubliant, aisément, les causes exogènes comme la sorcellerie ou les accidents. 

« Les croyances culturelles influencent dans une certaine mesure le choix du comportement pathologique…l'attribution de ces causes est un processus rarement accompagné d'une analyse minutieuse des faits (le processus d'anamnèse est souvent des plus succincts!). Les symptômes, névrotiques ou psychotiques, sont des constructions collectives qui évoluent et se transforment avec l'évolution du groupe. Nous empruntons nos symptômes à notre culture. Ce qui est permanent, ce sont les lois de la dépersonnalisation car dans toute culture existent de telles lois. C'est uniquement leur manifestation qui diffère ».


Ce sont des pervers!

Mais, qui sont les vrais pervers?

BD de Bafouée « Diffamation » : http://bitstrips.com/r/N1PPL

On pourrait être tenté de croire que beaucoup de citoyens sont pervers à les regarder agir avec les individus ciblés mais ce sont, le plus souvent, les « Mind Contrôleurs » qui pervertissent les idées de presque tous les gens qui sont en contact avec les individus ciblés.

Mind Control
·                http://freedomfchs.com/id29.html
·                http://youtu.be/HQHRT_YzJos
·                http://www.osnanaimo.org/
·                http://www.badexperiment.com/
·                http://www.cyberbrain.se
·                http://www.mindjustice.org/victims.htm
·                http://illuminati-project.kazeo.com/
·                http://www.mindcontrol.se/
·                http://www.anti-scientologie.ch
·                http://youtu.be/_9SHKFjHsvQ