Loading...

mercredi 28 mai 2014

Diffamation extrême (dernière version)


Je suis une femme de 57 ans, professionnelle et mère de deux enfants que j'adore. J'ai un handicap résultant de l’exérèse d’une tumeur au cervelet qui limite beaucoup mes capacités de travail à cause, d'une mobilité réduite et de l’ataxie qui me cause, entre autres, une intolérance à l’effort soutenu. Durant toute ma vie, j'ai vécu beaucoup d'abus et de pertes de toutes sortes. Pourquoi? Parce que je suis ciblée depuis ma naissance. J'ai vécu toute ma vie dans un système qui se nomme le Gang Stalking ce, depuis le tout début. Mais cela, je ne le savais pas jusqu'à tout récemment.

Selon mes sources, il y a très longtemps, alors que mon père était encore jeune et qu'il commençait dans les métiers de la construction en travaillant à son propre compte, quelqu'un lui en voulait déjà. Son talent et sa réussite en construisant des maisons dès l'âge de 18 ans ont dû en rendre certains très jaloux. Était-ce quelqu’un du milieu corrompu de la construction qui avait peur que ses revenus soient affectés ? Ou bien était-ce le fait qu’il avait une hérédité de « Sang-mêlé » entre les Européens et la nation Cree qui irritait certains « Sang-purs », ou bien les deux?  Quoi qu’il en soit, la personne en question lui en voulait tellement au point de vouloir le détruire complètement, lui et tout ce qu'il aimait, y compris ses descendants. La vengeance de ce mythomane étant aveugle et sa rage complètement sourde, mon père est devenu l'une de ces victimes innocentes ciblées condamnées à vivre dans le Gang Stalking.

Dans le milieu de la construction au Québec, la corruption et la collusion sont bien connus. Et, ceux qui ont peur de voir leurs revenus affectés d'une quelconque façon, n'ont aucune hésitation à tout faire pour détruire ceux qui les dérangent. Pour ce faire, ils les jettent, eux et leur famille, dans la fosse aux lions du "Gang Stalking", "Mind Control » et harcèlement électronique pouvant aller jusqu'à la torture. Ce système de harcèlement global perpétré par plusieurs individus en même temps impliquant même l'entourage de l'individu ciblé n'est pas sans rappeler celui de la Stasi Allemande. Et, cela dure parfois toute la vie de ces innocents. On constitue sur eux des dossiers truffés de mensonges et de faux-semblants qui leur servent d'arguments pour convaincre les autres de leur culpabilité ceci, afin de susciter l'ostracisme de ces personnes.

Ce type de harcèlement dure parfois toute la vie. Et, ma mère en le fréquentant en a été frappée, elle aussi, tout comme nous autres sans que nul ne le cache. Et, sûrement à cause de cela, alors que je n'avais que 11 ans et étant la deuxième enfant, notre famille a éclaté. Ma mère s'est retrouvée seule pour élever 6 enfants et faire face à tous les préjugés. Et moi, je me suis occupée des 2 plus jeunes jusqu'à ma majorité. Suite au divorce de mes parents, nous n'avons pas beaucoup connu mon père, ni sa famille d'ailleurs. Les liens avaient presque tous été coupés. Et ceux de la famille proche se sont détériorés aussi de plus en plus. La famille demeure encore aujourd'hui très divisée. Cependant, chacun vit ses incessantes souffrances inutiles chacun de son côté. Et, ma mère âgée et malade, est a été humiliée, discréditée et harcelée jusqu’à son lit de mort, en 2014. Elle a beaucoup souffert de tout cela. Pourtant mon père n'est plus depuis plusieurs années déjà.  En 2003, il est décédé d’une mort suspecte après avoir été ruiné par des escrocs. Depuis ce temps, les problèmes de chacun des membres de ma famille ont augmenté. Étant donné la division de la famille et le manque de communication, tous ne sont pas conscients de l’ensemble de la situation même si certains ont plus de problèmes que d’autres.

Ainsi, je fus donc moi aussi ciblée et ce, avant même ma naissance. On voulait déjà me détruire. D’une part, parce que j'étais la première fille de cette famille et un fruit de l’amour, et d’autre part parce que j’étais une descendante de cette famille. Ces dépravés avaient décidé de m’en faire voir de toutes les couleurs dès le début. Le mensonge étant à la base du Gang Stalking, divers propos diffamatoires ont été répandus à mon sujet. En venant au monde, alors que je n'étais qu'un bébé on m’avait déjà dénigré dans tout mon entourage et collé l’étiquette de "nymphomane". Et moi, dans mon innocence, je ne savais rien de tout cela. Je ne comprends d'ailleurs pas comment on a pu ainsi vouloir détruire la vie d'un innocent bébé. Enfin...

Puis, j'ai appris que plus tard quelqu'un d'autre avait prétendu que j'étais l’un de ces délinquants sexuels. Cette personne avait sans doute cru à ces fausses rumeurs de "nymphomane" pour y ajouter d'autres faussetés. Cela m'a complètement jetée par terre lorsque je l'ai su. Car moi, je ne savais absolument rien de tout cela. Personne ne m'avait jamais rien dit non plus avant 2010. Et, cette révélation a contribué à clarifier le comportement de beaucoup de personnes à mon égard. Mais, de savoir qu'on m'a toujours prise pour ce que je ne suis pas m'a obligé à faire une relecture de toute ma vie.

Je me suis alors souvenue qu'un prêtre que j'avais connu étant jeune, avait eu des comportements assez hostiles à mon égard sans raison, et qu’il avait ensuite raconté je ne sais quoi à je ne sais qui sur mon compte.  Je ne le jugeais pas pour autant. Mais, j'en avais eu vent. C’était un ami que j'affectionnais beaucoup à l'époque qui avait été pris d'un mal de fierté de jeunesse et que, pour cette raison, avait raconté des mensonges à mon sujet. Mais, regrettant son geste, il m’avait avoué ce qu’il avait fait. Il avait donc menti à ce prêtre qui lui, s’était empressé de faire courir la fausse rumeur en me dénigrant. C'est pourquoi j'étais allée immédiatement le voir pour rétablir les faits. Mais, ce qu'il m'avait dit à ce moment-là était assez vulgaire. Je n'ai rien dit tellement j’étais abasourdie et gênée. Je lui ai seulement demandé d'arrêter de dire les choses qu’il disait sans toutefois connaître la teneur de ses propos. Je n'avais pas l'habitude d'entendre ce genre de propos. D'ailleurs, je ne comprenais pas non plus pourquoi il me parlait de cette manière. Et, après lui avoir parlé, je croyais qu'il avait compris son erreur. Et, pour m'expliquer son comportement, je me disais que c'était sûrement le fait d'un préjugé de sa part ou bien de la jalousie. Cela, à cause de l'hostilité qu'il avait fait preuve dans le passé sans raison et de la vulgarité de ses propos.

Pourtant, les années ont passé et il semble bien que des mauvaises langues s’en soient données à coeur joie sur mon compte en y rajoutant, pour qui veut l’entendre, toutes sortes de faussetés à mon sujet. Ainsi, les esprits pervers se sont échauffés tandis que les puristes se sont offusqués de ce qu'ils avaient entendu. Pour d'autres, ils en ont profité pour nourrir leur jalousie, leur envie et déverser leur haine sur moi en me prenant comme bouc émissaire et, ainsi de suite. Cela a parcouru des chemins à la fois communs et inédits comme une traînée de poudre. D'où cela provenait-il? Je ne le savais pas. Et, les propos, encore moins. Je ne pouvais seulement voir et/ou entendre leurs réactions hostiles ou perverses car personne n'osait me dire ce qu'on leur avait raconté à mon sujet. J’étais jugée, accusée et maltraitée sans savoir pourquoi.

Mais, avec ce que je sais aujourd'hui, il semble bien que la cause de tout cela soit le Gang Stalking. Donc, j'ai été méprisée, maltraitée et abusée par beaucoup de monde toute ma vie et ce, dans tous les domaines. J'ai roulé sur mon chemin avec de constants bâtons dans les roues et plus qu'à mon tour. J'ai aussi vécu du harcèlement et des humiliations de toutes sortes par différentes personnes sans jamais savoir pourquoi, non plus. De plus, les gangs ont toujours rôdé autour de moi. Presque toute ma vie, ils se sont posés constamment en obstacle sur ma route. Mais, étant une personne positive et combative, même si j'avais des problèmes de santé, j'ai poursuivi tout simplement mon chemin. Et, j'ai tenté de transformer mes défis en victoire le mieux possible.

Mais, avec les années, de plus en plus de gens se comportaient étrangement avec moi ou bien étaient hostiles sans raison. Et, la plupart du temps, leurs agissements avaient une connotation sexuelle très désagréable. Aussi, depuis que j’habite ce quartier, les membres d’un gang du coin m'ont harcelé incessamment de différentes manières tout en cherchant à m'intimider. C’est justement à cause de cela que j'ai découvert que je vivais du Gang Stalking. Car, ayant effectué une grosse recherche à propos des gangs, je suis tombée sur ces mots: Gang Stalking, Organized Stalking, Mind Control, Electronic harassment, etc.

Néanmoins, il y a un peu plus de 5 ans, le harcèlement et l'intimidation ont pris des proportions qui dépassent l'entendement. Et, ce gang qui me harcelait a fini par se fondre avec la communauté pour me harceler, incités par la Justice vigilante et fortement encouragé par le crime organisé, bien sûr. C’est une bonne façon de se camoufler. Mais, cela arriva après qu'un voisin eut filmé mon balcon (sans personne sur celui-ci) pendant une dizaine de mois et qu’il est déménagé peu de temps après.

À ce moment-là, j'ai commencé à observer de plus en plus les symptômes de harcèlement électronique aussi. J'ai continué à vivre toutes sortes de pertes mais à un degré beaucoup plus élevé: projets bloqués, relations tournant au vinaigre sans raison, santé détériorée, méfaits divers, vols d'identité, vols de toutes sortes, théâtre de rue, agressions, surveillance 24/24- 7/7, etc. J'ai perdu presque tous mes amis, les uns après les autres.

Cependant, j’ai remarqué qu’un homme, un ancien ami d’enfance rôdait dans le quartier. Je sais que chaque fois que je l’ai vu dans mon environnement, des propos diffamatoires circulaient et cela dure, depuis mon enfance. Il m’a déjà dit faire partie des Hell’s Angels. Dès l’enfance, il avait des problèmes psychologiques. Il était très jaloux et envieux et se tenait avec un métis Mohawk qui est encore aujourd’hui son fidèle compagnon. Lorsque nous étions enfants, il volait mes jouets ou les brisait dès que je les recevais. Il s’était même arrangé, lorsque j’avais 6 ans, pour que je fasse une chute extrêmement douloureuse en ski nautique. Cela avait été, mon premier et mon dernier essai en ski nautique, tellement j’avais eu mal. Et, lorsque je lui avait confié à quel point j’avais souffert, il était resté impassible. Et, puis bien d’autres incidents se sont produits toujours orchestrés par lui.

Plus, tard, il est venu vivre, sous un faux nom, au même foyer de groupe où je travaillais bénévolement lorsque j’avais 18 ans. Je ne l’avais pas reconnu sur le coup. Mais, je savais que cet homme faisait partie de notre clientèle psychiatrique. Au moment où il habitait là, j’ai subi aussi un accident grave et beaucoup d’incidents se sont produits. Aussi, une campagne de salissage de ma réputation avait circulé sans que je sache d’où cela venait. Maintenant, je sais qu’il est lié à toutes ces saletés.

Puis, ensuite, j'ai entendu pour la première fois qu'on m'appelait avec le pseudonyme « Nymphomane-pédpphile» n'en revenais pas. J'avais du mal à y croire moi-même et à prendre cela au sérieux. Je savais bien que c'était impossible qu’une femme soit pédophile, que cela ne tenait pas debout. Les deux ensembles, c’est encore pire. Cela tient certainement d’un fantasme masculin ou d’un homme ignorant.

Mais, le pire dans tout ça, c’est les gens se comportent de façon perverse avec moi. Et, de plus en plus de gens, sans toutefois ne rien dire, se comportent étrangement. En analysant mon blogue ces dernières années, j’ai détecté l’utilisation de mots-clés de recherche sur Google qui associaient mon nom avec le mot «exhibitionniste». Je n’en revenais pas non plus. Je sais que la diffamation peut prendre différentes formes et couleurs, mais ça, ça me dépassait vraiment.

Mais, à voir les gens réagir à ma présence, j'ai vu qu’ils semblaient vraiment croire à quelque chose de pervers qu’ils associaient à moi. C'est ainsi que j'ai compris que des personnes vraiment mal intentionnées avaient décidé d'exploiter ces fausses rumeurs et d’en créer d’autres. Était-ce encore cet homme malade qui m’avait pris en grippe depuis mon enfance ou en était-ce d’autres qui, probablement de leur propre cru, avaient inventé un personnage qui illustrait bien leurs propres fantasmes à partir de ces fausses rumeurs qui circulaient à mon sujet ? Cela bien sûr, en me faisant passer pour  celui-ci grâce à des truquages de photos et vidéos réalisés au moyen de technologies de pointe. C’est si facile aujourd’hui. N’importe qui peut modifier ou animer des images. Ensuite, ces productions se sont sans doute retrouvées partout sur le net. C’est sans doute ce qui est arrivé car quelqu'un qui semblait associé aux Hells a fait référence à Facebook en me pointant lorsque j’étais dans la salle d’attente d’une clinique. Mais, moi, après avoir cherché, je n'ai rien trouvé à mon nom. Que pouvais-je en dire? Je sais que les blocages informatiques sont faciles à réaliser pour qui a accès aux logiciels du crime organisé. Ainsi, ce n’est rien de moins que de la...DIFFAMATION EXTRÊME!

D'après toutes les réactions que j’ai pu voir, les commentaires désobligeants et les insinuations perverses que j’ai entendues, le personnage serait assez monstrueux et posséderait des caractéristiques propres à faire fantasmer n’importe quel pervers. Mais, le pire dans tout cela, c'est que tout le monde ou presque semble y croire. Imaginez maintenant leur réaction vis-à-vis de moi lorsqu’ils me rencontrent... C’est l’enfer! Ils me regardent tous comme une sorte de curiosité de cirque. Non seulement, ils me regardent avec leur sourire narquois humiliant mais plusieurs se permettent de me faire toutes sortes de mauvais coups : commérages, mauvais services, surfacturation, blocages, attentes non justifiées, plats de resto contenant des déchets, etc. En les observant, j'ai fini par comprendre que le Gang Stalking et la diffamation étaient la raison de leurs comportements si étranges avec moi.

Pourtant, jusqu'à récemment, je ne savais rien de tout cela. Et, je ne sais toujours pas ce qu’on semble me reprocher. Je n’ai jamais eu de dossier judiciaire et n’ai jamais fait rien d’illégal ou d’immoral. Alors pourquoi ? C'est en observant les gens et en analysant leur comportement que j’y ai vraiment perdu mon innocence. Et, aujourd’hui, même si je tente de livrer la vérité, on semble ne pas vouloir me croire. Et, ce que je ne comprend toujours pas, c'est : "Pourquoi ces gens ont-ils choisi d’y croire?" J'imagine que cela doit bien leur convenir. Car, ils semblent avoir trouvé un bon prétexte pour me prendre comme bouc émissaire. Comment peut-on déraper à ce point et vouloir faire autant de mal à quelqu'un, innocent et sans défense en plus? Je me questionne. Ne rien dire en agissant de la sorte équivaut à perpétrer un crime haineux sans laisser de chance à la personne de se défendre car elle ne sait pas de quoi on l’accuse. Tout ce qu’elle sait, c’est que des gens lui font du mal sans raison, et tout à fait gratuitement.

Je sais que, dans le Gang Stalking, le crime organisé ou d’autres groupes extrémistes placent les noms des personnes qu’ils n’aiment pas sur des listes noires du genre de celle  des « individus potentiellement dangereux» du gouvernement fédéral gérée par le SCRS (Service canadien de renseignement de sécurité) qui ne fait même pas partie officiellement des forces de l’ordre et dont certaines de leurs activités sont dénoncées par plus de 70 organismes des droits de la personne. Voici le lien d’un reportage de TVA effectué le  29 janvier 2012 sur le sujet: « Contre les hommes en noir du gouvernement fédéral » :
http://tvanouvelles.ca/lcn/infos/national/archives/2012/01/20120129-214534.html

Puis, un système de justice extra-judiciaire de type « Justice vigilante »  ou « True Justice » composé de membres de différents groupes d’individus vigilants rencontre tout l’entourage d’un individu ciblé pour les inciter à effectuer de la surveillance illégale 24/24, 7/7 et à commettre certains méfaits. Et, les gens se permettent d’appliquer leur propre version d la justice  avec une attitude méprisante et haineuse. J’ai même entendu certaines personnes dire à d’autres qu’il s’agissait d’ une « forme de contrôle et qu’il ne fallait jamais pas le dire (à l’individu ciblé) ». D’abord, ce dont on accuse ces personnes, c’est de la diffamation. Puis, la surveillance est une atteinte à la vie privée.  D’ailleurs, ce type de surveillance n’existe pas dans le système judiciaire légal et officiel. On fait plutôt porter un bracelet électronique aux individus potentiellement dangereux. De plus, les services de surveillance électronique dont ces services extra-judiciaires font appel proviennent plutôt du crime organisé avec ce que cela veut dire de méthodes illicites. Et, les agents de la paix qui participent à ces services extra-judiciaires de justice vigilante le font à titre personnel et non en tant que membre d’un corps policier officiel même s’ils portent l’uniforme.

Quoi qu’il en soit, ceux qui sont à l'origine de ce crime haineux se sont vraiment organisés pour me discréditer complètement en me faisant passer pour une folle qui aurait tous les défauts que les gens détestent. Ceci, afin de me discréditer totalement. Ils voulaient certainement me réduire au silence et me détruire. Et, pour couronner le tout, je vis aussi toutes sortes de blocages informatiques aussi. Alors, même si je tente de dire la vérité au monde et de trouver les truquages sur internet auxquels les gens font allusion, lesquels me serviraient de preuves pour les dénoncer, je ne trouve rien.

Ne sachant toujours pas de quoi on m’accuse et n’ayant pas accès aux preuves de cette diffamation, je n'ai rien pu faire encore pour défendre. Mais, pendant ce temps... le Gang Stalking, le Mind Control, le harcèlement électronique et la torture continuent de me détruire et de me faire souffrir, moi et les miens. Quelle découverte!!! C'est vraiment triste de voir tous ces manques d'amour...

J’aurais envie de dire au monde : « Vous m’avez montré le pire de vous-même, pourquoi n’essayez-vous pas de me montrer le meilleur maintenant ? »

France Quenneville, 21 mai 2014.

P.S. Attention! Ces criminels sont aussi des pirates informatiques.


http://francequenneville.blogspot.com

L’influence de l’ombre sur l’opinion publique

Que ce soit pour discréditer ou mettre exagérément en valeur une personne morale ou physique, la tactique principale de l’ombre est de lancer des fausses rumeurs. Ceci,  afin de faire mousser l’opinion publique dans une certaine direction qui l’avantage. Ainsi, les citoyens honnêtes deviennent complices des criminels à leur insu sans même s’en rendre compte, et tout baigne pour faire rouler l’économie souterraine.

Le vote politique

Aux élections provinciales d’avril 2014, les artisans de l’ombre ont lancé une fausse rumeur sur les intentions de vote à savoir que les libéraux n’étaient pas crédibles et que Pauline Marois avait bien raison, avec sa charte québécoise des valeurs, d’amener les québécois à ne pas s’en laisser imposer par les immigrants. Ainsi, la rumeur lancée un peu partout sous forme non verbale de cri du coeur, laissait supposer que les québécois étaient prêts à s’affirmer devant la menace et seraient très nombreux à voter PQ surtout, avec un parti libéral ayant l’air d’afficher une crédibilité entachée. Pendant ce temps, l’ombre faisait semblant de dormir mais, en fait, rêvait tout éveillé à un parti qui pourrait servir ses propres intérêts, à l’insu de celui-ci, bien sûr. Car, il ne faut jamais oublier que le Mind Control opéré par les artisans de l’ombre tant sur les politiciens que sur les citoyens, va bon train.

La  grand cheffe péquiste, elle, a tellement eu l’air de croire que le Québec était gagné d’avance qu’elle a amené le peuple aux urnes après seulement quelques temps de règne sur celui-ci. De cette manière les penchants libéraux, ombres et lumières, allaient se rallier les indécis prétextant vouloir éviter un référendum, et ainsi, voter massivement contre le PQ ou plutôt, pour leur parti qui comporte toujours et encore quelques zones assez grises pour ne pas s’exposer à des brûlures solaires. D’ailleurs, il n’était pas question de se laisser griller sous des illuminations de communisme pouvant niveler par le bas tout revenu substantiel. Et, comme résultat, les libéraux sont rentrés au pouvoir et règnent de façon majoritaire tandis que le PQ, lui,  a eu la surprise d’être complètement balayé. Les citoyens qui ont voté pour le parti libéral se sont tenus les coudes en faisant croire au reste du monde qu’ils allaient surveiller eux-mêmes les politiciens de leur allégeance.
  
Aux dernières élections fédérales, la fausse rumeur qu’ils ont répandue sur la grande popularité du NPD a tellement bien fonctionné que ce sont eux, les artisans de l’ombre qui ont eu la surprise de leur vie. Car, la popularité NPD est vraiment devenue réalité. Ils ont remporté leurs élections au Québec. Pourtant, l’ombre voulait juste empêcher tout relent de séparatisme de rentrer comme députés pour laisser toute la place aux libéraux. Ces artisans de l’ombre nébuleuse n’auraient jamais pensé que le NPD pouvait rentrer.

La perception d’une personne par les autres

Pour discréditer quelqu’un, ils lancent des fausses rumeurs qui contiennent des propos diffamatoires à propos d’une personne au moins auprès de son entourage et plus, si leur paranoïa est grande. Cela peut aller jusqu’à la mystification complète de l’opinion publique en général si cette personne risque d’avoir une influence à grande échelle sur leurs revenus ou s’ils ont quelque chose de très grave à cacher et que cette personne a le potentiel de le dévoiler. La diffamation inclut toujours de la délinquance sexuelle en tous genres ainsi que des désordres mentaux. Mais, la malpropreté, l’itinérance, la richesse ou les problèmes d’argent, la frivolité, l’irresponsabilité, etc, en font aussi partie. Les artisans de l’ombre choisissent ce qu’ils vont répandre comme fausses rumeurs en se basant sur les préjugés et les croyances populaires des gens. Ils utilisent surtout tout ce qui alimente leur jalousie, leur envie et leur haine.

Ne soyez pas surpris si vous entendez parler d’un politicien qu’on prétend pédophile ou d’un artiste montant en popularité qui fait l’objet d’allégations de viol ou de journaliste dont on ridiculise l’opinion, ou de citoyens ordinaire dont on qualifie de fous délirants alors qu’ils se disent victimes du crime organisé. Ce sont tout simplement les tactiques habituelles et systématiques de discrédit du milieu de l’ombre. Habituellement, ils s’en prennent aux personnes qui les dérangent ainsi que leurs familles, voire même leurs descendants, dans beaucoup de cas. Ces derniers font partie des dommages collatéraux d’une guerre civile cachée entre des gens ordinaires qui percent ou qui ont des qualités exceptionnelles et des jaloux et envieux paranoïaques qui proviennent du milieu de l’ombre ou bien qui ont les moyens de se payer ceux qui vont bloquer ces gens vus comme une menace.

Cela se passe surtout avec ceux qui suscitent en eux la peur de perdre des revenus importants, ceux qui constituent un risquent de leur faire perdre une certaine notoriété et/ou une crédibilité bien établie ce, simplement par leurs réussites personnelles. D’ailleurs, ces envieux ont très peur des personnes intelligentes. Lorsqu’ils s’en prennent à un groupe ou à une famille associée à un individu ciblé, les plus intelligents sont les premiers ciblés. Ce sont ceux qui ils s’acharnent le plus, juste au cas où. Étant donné qu’ils ne les comprennent pas, ils ont peur de ne pas pouvoir les contrôler. Ils en ont donc une peur morbide.

Regardez ce qu’on a entendu du milieu de la construction. On a entendu le mot intimidation. Mais, cela n’est que la pointe de l’iceberg. Car, l’intimidation qui peut  un acte isolé peut se transformer rapidement en harcèlement s’il y a répétition. Et, le Gang Stalking est le système de prédilection pour harceler quelqu’un sans se faire prendre. Ce système de harcèlement est perpétré en réseaux. Ce n’est donc pas la même personne qui intimide même si l’acte est répété constamment. De plus, il n’existe pas de loi spécifique au Gang Stalking. La loi la plus proche est celle du harcèlement criminel. Mais, celle-ci s’applique plutôt à un même individu ou à groupe délinquant, comme dans le harcèlement au travail.

Un autre exemple est celui de celle qu’on appelle « Madame France », surnom donné à l’image négative que des gens de l’ombre ont fabriquée pour diffamer une honnête femme tranquille et sans histoire afin de la discréditer. Pourquoi s’en sont-ils pris à elle? Était-elle une cible de convenance sur qui on pouvait se pratiquer? On pourrait le penser. Car, elle n’écoutait jamais les cancans ou les commérages. Elle ne s’en occupait même pas. Elle faisait juste sa petite affaire sans se mêler des affaires des autres. Étant artiste, elle était aussi un peu marginale. Mais, surtout, elle était tellement polyvalente qu’elle parlait rarement de ses autres activités à ceux qu’elle côtoyait lorsqu’elle en pratiquait une. Mais, cela pouvait susciter des interrogations. Cependant, cela n’était pas suffisant pour la détruire. De plus, tout le monde a droit à sa vie privée. Donc, pour la choisir comme cible, il fallait que soi elle ait fait quelque chose de grave qu’elle voudrait cacher, soit l’ombre qui veut la discréditer ait quelque chose de grave à cacher ou à se reprocher. De plus, il aurait fallu qu’elle ait la possibilité de tout dévoiler au grand jour. Quel était donc la raison de ce choix? Il semble bien que sa nature réservée de cette femme et sa discrétion sur ses autres activités leur fournissait un terrain fertile à la fabulation pour des gens avides de scandales et de secrets scabreux.

Et, pour des artisans de l’ombre mal intentionnés, la diffamation était donc bien facile à réaliser. Étant donné que les uns et les autres ne savaient pas ce qu’elle faisait en dehors du milieu dans lequel ils la côtoyaient, ils pouvaient très en imaginer le reste. Alors ces esprits jaloux et mesquins ont très bien pu remplacer cet espace inconnu par un univers fantasmatique dégradant de leur propre cru. Ainsi, ils ont pu lui faire passer sur le dos les pires horreurs qu’il est possible de commettre dûment assaisonnées de tout ce que le monde n’aime pas.

Mais, on ne sait toujours pas pourquoi elle? Elle n’était pas seulement une cible sur qui on pouvait pratiquer le Gang Stalking ou le Mind Control. Elle est devenu une cible de choix pour servir d’objet de diversion à diverses pratiques illégales voire immorales parce que ceux qui l’avaient pris en grippe depuis sa naissance avaient pris l’habitude de s’en servir comme bouclier humain afin de se cacher derrière. Elle a tenté par tous les moyens de nous  informer des problèmes de sa famille avec le crime organisé. Elle nous a appris que son père, un gros contracteur spécialisé en bâtisses industrielles est décédé d’une mort suspecte en 2003 et qu’il avait toujours eu des problèmes avec le crime organisé et sa famille aussi,  mais de façon indirecte. Elle a dit être née dans le système du Gang Stalking parce que son père était ciblé depuis au moins son entrée dans le milieu de la construction comme contracteur général, à l’âge de 18 ans. On le jalousait parce qu’il était talentueux et qu’il réussissait très bien.
Elle a tenté par tous les moyens de se défendre. Mais, les membres des systèmes extra-judiciaires et de l’agence nationale de renseignement qui transportent et répandent la diffamation sans le savoir disent aussi aux gens de son entourage qu’elle est une individu potentiellement dangereuse, qu’il faut la surveiller 24/24 7/7, que ce qu’ils font  est une forme de contrôle et qu’il ne faut pas le dire à la personne.  C’est justement cela, la surveillance illégale du Gang Stalking. Et, dans ce système l’individu ciblé, bien qu’il  se sache victime de diffamation, ne sait pas exactement ce qui a été raconté sur son compte. Et, lorsque les gens de son entourage font toutes sortes d’allusions à des choses qu’il n’a rien à voir avec,  il ne comprend pas. Il est innocent et ne peut pas se défendre. C’est le cas pour France. Cependant, elle sait ce qu’on lui fait et le ressent bien, même si elle ne sait pas exactement ce qu’on a dit ou réalisé de faux sur son dos. Car, le but de ces mises en scènes est d’humilier et d’ostraciser.

Les fausses rumeurs dans ce cas ont totalement dégénérées. Je pense que la raison en est bien simple. Les artisans de l’ombre qui sont à l’origine de cette diffamation sont aussi ceux qui font la surveillance électronique des individus ciblés. Et, ils vivent un enfoncement maladif dramatique dans un monde de perversité continuelle sans que personne n’intervienne. Ceci,  parce que tous croient à la diffamation répandue et parce qu’on leur fait confiance pour la surveillance électronique.  Aussi, on obéit parce que la désinformation provient de documents provenant d’autorités officielles et que les gens obéissent en général à l’autorité. Cependant il faut savoir que tout le monde de l’ombre peut être infiltré dans les différents groupes vigilants à titre de simple citoyen. Ils sont aussi des pirates informatiques qui peuvent s’introduire dans les ordinateurs et trafiquer les données, y compris celles du gouvernement. Ils peuvent aisément ajouter les noms de ceux qu’ils n’aiment pas ou qu’ils veulent discréditer sur toutes les listes noires, y compris celles du gouvernement. Ils sont prêts à tout pour arriver à leurs fins, y compris constituer des faux dossiers avec photos et vidéos truqués. Ils ont aussi accès à des moyens de contrôle dangereux illégaux et méconnus du public, tels les outils ou armes du Mind Control et du harcèlement électromagnétique. Mais, surtout, ils sont bien cachés. Le Mind Control va de pair avec le système de harcèlement global qu’est le Gang Stalking. Cela rend quiconque qui en est victime, incapable d’en parler sans passer pour fou ou folle. Cela, parce que c’est beaucoup trop loin de la réalité de monsieur et madame tout le monde. En ce qui concerne cette femme diffamée, elle est harcelée de toutes les manières imaginables possibles. Et, les hommes qui la bafouent la connaissent depuis sa tendre enfance. Ils l’ont vu grandir. Donc, la diffamation dure depuis très, très longtemps. C’est pourquoi, lorsqu’on met tout ce qui s’est dit sur elle ensemble depuis le début, ce n’est pas très cohérent. Ils ont changé constamment leurs versions pour l’adapter à qui ils s’adressaient et le contexte du moment afin d’utiliser les croyances du milieu et le meilleur moyen possible pour convaincre les gens de la diffamation qu’ils répandaient afin de la discréditer.

La rumeur est très populaire et donc très facile à utiliser. C’est le jeu du téléphone. Même sans mauvaise intention, c’est toujours difficile de répéter exactement ce qu’on a entendu. Chacun reformule à sa manière ce qu’il entend et y ajoute le petit bout qui rend « son » histoire plus intéressante. Alors, imagine si cela dure depuis plus de 50 ans, que c’est rapporté par des gens différents, dans des milieux et des contextes variés… Et, si en plus, les intentions sont malveillantes et qu’on exploite les préjugés, les croyances populaires, la jalousie et l’envie, les peurs et les connotations sexuelles, cela sous forme de secrets honteux et de scandales au moyen d’insinuations et de documents trafiqués; tous les ingrédients sont réunis pour en faire une arnaque gigantesque. Et, ça fait boom! Il faut dans ce cas particulier qui dépasse le cadre du Gang Stalking et du Mind Control habituel, que quelqu’un réagisse de façon rationnelle mais bien informé pour mettre de l’ordre dans tout cela. Ceci, parce qu’un drame humain est en train de se jouer sous les yeux de tous. Et, aussi, parce que les gens sont tellement moutons qu’ils vont simplement attendre que quelqu’un d’autre s’en mêle, prenne le leadership et constitue un groupe qui renversera la tendance. Cela est pourtant dans les cordes des artisans de l’ombre… Comment se fait-il qu’ils soient aussi crédules? Seraient-ils tellement sous Mind Control, eux-mêmes, qu’ils en deviennent complètement aveuglés, hypnotisés?


Copyright France Quenneville, 3 mai 2014.


P.S. Attention! Ces criminels sont aussi des pirates informatiques qui peuvent corrompre les documents.


http://francequenneville.blogspot.com